Temps qui passe 12

CONSTAT SOCIÉTAL ENTRE JEUNES ACTIFS ET RETRAITÉS

sherryyannepoetesse Par Le 31 mai 2022 à 17:27 2

Dans LA SOCIETE

CONSTAT SOCIÉTAL ENTRE JEUNES ACTIFS ET RETRAITÉS

"Coup de gueule" matinal du 30 octobre 2021:

Depuis plus de 20 ans les gouvernements successifs augmentent le smic et allouent des primes d'activité à tout va.

Cela ne sert à rien, car les autres salaires ne bougeant pas, sont tirés vers le bas et l'inflation des prix atteint des proportions inacceptables pour des revenus modestes.

Il vaudrait mieux que tous les employeurs (du public ou du privé) versent des salaires corrects, notamment à leurs salarié(e)s expérimenté(e)s qui sont payé(e)s au smic tout au long de leur carrière.

Être méga diplômé(e)s ne veut pas forcement dire être compétents. Autrefois la promotion se faisait par le mérite et l'expérience, alors qu'actuellement, seuls les diplômes comptent même si ces jeunes sortant d'école, ne connaissent rien a la réalité du monde du travail.

La théorie ne peut pas remplacer la pratique.

Pour en revenir à la stagnation des salaires, ce mauvais calcul touche tous les secteurs et cela explique aussi la désertification médicale de l'hôpital public vers l'hôpital privé, les services d'urgence qui ferment la nuit faute de personnel ou les services du don du sang comme j'ai entendu ce matin.

Je ne parle même pas des retraité(e)s qui perçoivent 50% de la moyenne de leurs salaires sur 10 ou 25 ans en fonction des divers régimes. Ce ne sont pas forcément des propriétaires, ils payent des loyers importants, sans APL, des factures comme tout le monde et des mensualités de mutuelle de plus en plus élevées en vieillissant.

Je lis souvent sur les forums des jeunes gens, jeunes parents, oser écrire qu'on devrait prendre sur la retraite des "vieux" pour leur donner à eux qui n'ont pas de gros salaires.

Ces jeunes égoïstes oublient qu'ils ont actuellement toutes les aides possibles (Allocations familiales, rentrée des classes, logement etc.) que n'avaient pas forcement leurs aînés. lorsqu'ils prennent un logement, ils ont tout le confort (cuisine, WC, salle d'eau etc.) ce qui n'était pas toujours le cas pour leurs parents qui ont grandi ou démarré leur vie d'adulte dans des appartements sans confort, sans sanitaire voire sans eau courante dans leur enfance (et ce n'est pas si vieux que ça sur l'échelle du temps).

Des exemples, j'en ai plein la tête mais ce serait trop long à relater.

La plupart des retraités ayant été au smic toute leur vie ou les femmes ayant eu un parcours professionnel chaotique ou à temps partiel, perçoivent une pension de retraite égale ou inférieure à 1000 euros (en dessous du seuil de pauvreté) ce qui leur permet de survivre dans une société où tout est de plus en plus cher, donc je ne vois pas ce qu'on pourrait encore leur prendre.

Lorsque je lis les commentaires odieux de ces "jeunes", j'ai envie de leur répondre "faites comme vos parents, allez au boulot sans demander des aides comme si cela vous était dù, et quand vous serez "vieux" a votre tour, souhaitez que la jeune génération qui viendra soit plus empathique et compatissante que vous".

Rapport de la cour des comptes du 21 octobre 2021 (article lu sur le site « Dossier Familial ») et synthèse de mon analyse le 1er novembre 2021

Trois choses m'ont interpellée :

1) depuis le recul de l’âge légal de la retraite de 60 a 62 ans, il y a une forte augmentation des pôles "indemnités chômage et/ou minimas sociaux" et "invalidité" occasionnant un déplacement des dépenses du "pôle" retraite vers ceux-ci. Franchement quand on a un peu de bon sens, c'était à prévoir car beaucoup de personnes sont usées physiquement et mentalement après 55 ans donc repousser le départ en retraite ne fera que renforcer cela. Je ne vois pas où sont les économies.

2) il n'y a plus de boulot en France à cause de la mondialisation qui a exporte les entreprises dans les pays ou la main d'œuvre ne coute rien donc il n'y aura bientôt plus personne pour cotiser tant pour les caisses de retraite que pour celles du chômage et de la maladie et invalidité.

3) les retraités ont un niveau de vie élevé et supérieur aux actifs. Encore une fois on prend la moyenne et pour quelques retraités vivant une retraite agréable, combien ne vivent qu'avec 1000 euros voire moins, ce qui leur permet de survivre et de payer leurs factures. Beaucoup ne sont pas propriétaires et payent un loyer sans bénéficier d'allocation logement, le cout des mutuelles est exorbitant en vieillissant etc. Un couple de retraités moyens vit plus ou moins avec des revenus entre 1500 et 2000 euros en comptant les deux pensions de retraite ce qui leur permet de vivre décemment. Pourtant il ne faut pas oublier qu'il y a aussi de plus en plus de retraités seuls suite aux aléas de la vie (divorce par exemple) qui vivent avec une modeste pension en deçà du seuil de pauvreté et pour les veufs/veuves, le plafond de la pension de réversion est limité, ce qui réduit considérablement leur niveau de vie.

Et pour finir, je suis indignée de lire les termes employés par la Cour des comptes qui mettent encore une fois en opposition, actifs et retraités, pour diviser les uns et les autres. Il suffit de lire les forums sur internet pour s'en rendre compte. Il ne faut pas oublier que les retraités ont cotisé pendant plus de 40 ans et que leur pension de retraite n'est que le fruit de leur travail. Ils n'ont pas volé ce droit à bénéficier de cette pension pour finir leur vie.

Beaucoup des jeunes actifs voudraient avoir des salaires de 3000 euros en début de carrière, alors qu'ils n'ont aucune expérience professionnelle, n'avoir aucune contrainte (travail pénible, week-end etc.) oubliant que leurs aînés ont commencé au bas de l'échelle, et n'ont obtenu un meilleur salaire qu'au fil du temps. Beaucoup de ces jeunes actifs oublient aussi qu'autrefois, il n'y avait pas toutes les aides sociales, dont eux bénéficient et que leurs aînés ont "galéré" toute leur vie, méritant bien une fin de vie décente. 

Tous ces hauts fonctionnaires qui établissent ce genre de compte-rendu et pondent des lois injustes pour les autres, partent à la retraite avant 60 ans dans des conditions très avantageuses, et malheureusement ce sont leurs conditions de retraites qui font gonfler la moyenne pour les "petits" retraités.

Désabusée de plus en plus !

-----------------------------

Tous droits réservés 30 octobre et 1er novembre 2021

Viviane B-Brosse alias Sherry-Yanne

Copyright N°00065796 (article intégra)

Réflexions matinales publiées sur Facebook les 30 octobre et 1er novembre 2021 et sur mon site Sherry-Yanne le 1er novembre 2021, sous forme d’article intégral

Temps qui passe 12

 
  • 8 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Brulin Regine

    1 Brulin Regine Le 01 nov 2021

    Trés belle réflexion sur l'absurdité et le raisonnement de ce gouvernement et d'une pertie de la population belle journée
    sherryyannepoetesse

    sherryyannepoetesse Le 02 nov 2021

    Merci Régine pour avoir pris la peine de lire mon article de blog et de le commenter, merci pour ton appréciation ! Bonne soirée à toi !Prends soin de toi ! Bises

Ajouter un commentaire

Anti-spam