Elections vote elections legislatives

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2022

sherryyannepoetesse Par Le 07 juin 2022 à 09:38 0

Dans LA SOCIETE

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2022

La NUPES (union de toutes les gauches) veut créer une allocation jeunesse de 1063 euros net par personne.

Je ne peux m'empêcher de réagir en découvrant ce projet, sachant la précarité de tant de gens en France et la discrimination que cela occasionnerait entre les citoyens les plus démunis, les plus précaires .

Sur quels critères justifier que certains auraient droit à 1063 euros mensuels pour vivre et que les autres devraient se contenter de survivre avec moitié moins ?

Effectivement, en suivant la même logique, toutes les personnes seules au Rsa à 503 euros net mensuels, toutes les personnes bénéficiaires de l'AAH à 913 euros mensuels, toutes les pensions d'invalidité et de retraites, à moins de 1000 euros mensuels, tous les salariés à temps partiels gagnant moins de 1000 euros etc, devraient recevoir le même montant minimal, sinon c'est de la discrimination.

Bien évidemment, si on augmente les "minimas", il faut aussi augmenter les retraites au prorata, puisque les personnes qui ont cotisé de 43 à 48 ans, pour avoir une retraite en rapport avec les salaires perçus pendant leur carrière professionnelle (50% de la moyenne de leurs salaires brut sur 25 ans, moins les prélèvements des taux de CSG allant de 0% à 8,3% selon le revenu fiscal du foyer, ce qui fait que pour certains, cela équivaut à 45% de leur salaire mais à part cela, les retraités sont des nantis, bref... ), n'ont pas à être pénalisées sur leurs propres revenus, sinon c'est encore une fois une injustice flagrante et discriminante.

Par contre, où prend-t-on l'argent ?

Les caisses sont vides, une des raisons évoquées par les différents gouvernements pour justifier que les gens bossent jusqu'à 65 ans, ce qui parait incohérent, en sachant le nombres de jeunes gens en recherches de travail, pour ne pas dire en attente de travail.

En France, on préfère vider les caisses du chômage et des pensions d'invalidité  pour soi-disant renflouer les caisses de retraite.

Où sont les économies ?

C'est le chat qui se mord la queue!

Aucun bon sens !

Pour en revenir aux entreprises, celles-ci délocalisent à l'étranger pour ne plus être assujetties à des taxes de plus en plus importantes etc.

Qui va payer pour toutes ces aides et autres primes sociales ?

Ceux qui gagnent à peine plus que le smic et qui se retrouvent être les vaches à lait du pays.

Il vaudrait mieux que les salaires augmentent, qu'il y ait moins de charges, ainsi les patrons embaucheraient et les salariés dépenseraient, faisant tourner l'économie française. 

Les aides sociales ont encouragé l'assistanat alors qu'il aurait fallu valoriser le fruit du travail et la fierté de vivre grâce à celui-ci.

Les gens sont pour la solidarité (et j'en fais partie) mais à un moment donné, ce serait bien que le bon sens reprenne le dessus. 

Je rajouterai que les conséquences de l'augmentation des différentes prestations sociales, ainsi que celle du smic, n'ont malheureusement fait qu'amplifier le coût de la vie, atteignant une inflation démentielle en 2022.

Ne vaudrait-il pas mieux maîtriser le coût de la vie, en gelant les prix alimentaires, énergétiques, locatifs, immobiliers etc pour redonner du pouvoir d'achat à tous les citoyens français, et leur permettre ainsi de vivre mieux au quotidien, même s'ils sont au smic.

De plus je reste persuadée que si la France avait plafonné l'imposition a 45% voire 50% comme le font certains pays, au lieu de 75% en France, il y aurait eu moins de délocalisation et d'évasion fiscale donc plus d'industrie en France, plus d'emplois, plus de richesses, plus d'impôts payés en France.

Dans l'absolu, l'idée d'un revenu universel (proposition Hamon en 2017) est sans doute l'avenir à envisager un jour ou l'autre, pour que tout le monde puisse vivre correctement mais pour l'instant, la politique de la gauche depuis l'ère Mitterrand n'a fait qu'amplifier une situation économique, sociale et sociétale catastrophique en France.

Beaucoup d'électeurs de gauche n'ont plus confiance dans leurs élus, ne se ressentant pas représentés par ceux-ci, se sentant trahis au profit d'intérêts électoraux où eux-même ne se retrouvent plus; et leurs votes ont évolué (ou basculé) dans l'autre camp, suite à leurs déceptions. D'autres ne votent plus du tout (taux d'abstention record depuis des années qui devraient inquiéter, par ailleurs tous les différents courants politiques, qu'ils soient de gauche ou de droite).

A un moment donné, il va falloir cesser de faire de l'électoralisme malsain et aborder les vrais sujets de manière réaliste et concrète, en ne mettant pas la tête dans le sable, en affrontant de face les vrais sujets sociétaux, en les nommant au lieu d'être dans le déni perpétuel, car ce déni contribue au malaise sociétal qui gangrène notre pays depuis plusieurs années et un jour, cela finira par exploser.

Je fais partie de ceux qui n'ont plus envie d'aller voter mais qui le font malgré tout, pour essayer de choisir "le moins pire", ce qui est loin de mon idéal de jeunesse, malheureusement.

----------------

Tous droits réservés 7 juin 2022

Viviane B-Brosse alias Sherry-Yanne

Article publié sur la partie blog de mon site Sherry-Yanne le même jour

 

Elections legislatives 2022

 
  • 4 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam