CHASSE AU RÉAL

CHASSE AU RÉAL

CHASSE AU RÉAL

 

La fenêtre s'ouvre sur un temps gris.

Mes yeux fermés ne quittent pas la nuit.

Je dors debout, mon café à la main.

Il paraîtrait qu'on soit déjà demain !

 

Assise devant la page blanche,

À l'inspiration, je fais la manche.

Je guette le moindre petit réal,

Mais la cruelle se joue de mon mal.

 

Au loin les cloches sonnent "les sept heures".

C'est parti pour un jour de labeur.

Dans ma tête, ni réal, ni kopeck !

Et voilà que je pense à Popeck !

 

A Madrid, mon Réal, je trouverais !

Au Québec, aussi, à ce qu'il paraît !

Mais le foot n'est pas ma tasse de thé,

Et j'ai fini celle de mon café.

 

Ce poème est sans queue, ni tête !

Mes idées ne sont pas à la fête !

Je vous souhaite donc bonne journée.

Je retourne dans ma Réalité.

 

TOUS DROITS RÉSERVÉS SHERRY YANNE 11 juillet 2013

Enregistré sous copyright N°00054250 avant diffusion sur internet

Recueil LES PIEDS SUR LA TABLE DU POÈTE

Publié aux Éditions ANTYA

PHOTO INTERNET
 
 
 
 
Real
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08 avr 2019

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam