PAGE DE VIE GÉNÉALOGIQUE : ANNÉE 1906

PAGE DE VIE GÉNÉALOGIQUE : ANNÉE 1906

PAGE DE VIE GÉNÉALOGIQUE : ANNÉE 1906

Annee 1906 12

L’année 1906 démarre fort pour la majorité des français chrétiens de confession catholique puisque le 2 janvier le gouvernement précise les conditions de l’inventaire des biens du clergé, ce qui entraînera des manifestations en France pendant toute l'année 1906.

Annee 1906 1

Une circulaire destinée aux fonctionnaires des Domaines prescrivant l'ouverture des tabernacles provoque de vives protestations lors de sa parution dans la presse catholique le 11 janvier ce qui suscitera beaucoup de réactions dans une France très attachée à son clergé.

Annee 1906 inventaire image redimensionnee

 Le 17 janvier, Armand Fallières est élu président de la République.

Annee 1906 9 bis

De quoi faire parler les soirs de veillées dans les chaumières françaises !

Ce fut aussi une année rude en termes de variations climatiques, pourtant ce n’était pas la pollution d’une industrialisation encore jeune économiquement parlant, qui pouvait être responsable de la météo.

Cette année-là a connu une succession de vagues de froid et de chaud, d’inondations, de gelées tardives, de sècheresse et même des tempêtes, sans compter les catastrophes non prévisibles.

Les français profondément ancrés dans leur culture religieuse ont du y voir le signe d’une malédiction divine punissant la France fille aînée de l’Eglise, pour toutes les mesures prises par le gouvernement mécréant contre l’empire catholique, dans lequel se reconnaissait l’ensemble des français depuis plusieurs siècles.

Pour en revenir aux conditions météorologiques de la naissante année 1906, celle-ci débuta dans la clémence du temps, puisque du 5 au 8 janvier 1906, il a fait 16 degrés à Paris et 20 degrés à Perpignan.

En cette période de nouvel an, pour la traditionnelle fête de l’Épiphanie commémorant la visite des rois mages à l'enfant Jésus, les gens devaient sans doute apprécier cette douceur quasi printanière.

Cela fut de courte durée car une brusque vague de froid s’étendit sur toute la France entre le 20 et le 25 janvier 1906 et les températures chutèrent brutalement, allant jusqu’à moins 14 degrés à Clermont Ferrand. Cela entraina des gelées et des pluies verglaçantes provoquant de nombreux accidents. Ceux-ci furent essentiellement recensés en région parisienne, en tant que « nombril » de la France mais il en fut sans doute pareil dans les villes et villages de province.

L’hiver redevint vigoureux et froid avec sans doute d’importantes chutes de neige jusqu’en février. Ensuite ce petit mois hivernal dénombra 26 jours de pluie dans le centre et 23 à Paris, ce qui était un record.

Malheureusement en mars 1906, la fonte des neiges et la pluie incessante provoquèrent des crues des fleuves et des rivières, et notamment à Paris où la Seine déborda sur les quais et aux alentours.

Annee 1906 6

Comme si la météo ne suffisait pas à paralyser et attrister le pays, la catastrophe minière de Courrières vient endeuiller le pays.

Annee 1906 12

La catastrophe de Courrières est une catastrophe minière qui s'est produite entre Courrières et Lens, le samedi 10 mars 1906, faisant officiellement 1 099 morts. C'est la plus importante catastrophe minière de tous les temps en Europe et la deuxième au monde (après celle de Benxi en Chine en 1942, qui a fait 1 549 morts).

Annee 1906 13

Elle tire son nom de la Compagnie des mines de Courrières qui exploitait le gisement de charbon du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais dans le Pas-de-Calais et fournissait à l'époque 7 % de la production nationale de charbon.

Annee 1906 7

Un coup de poussier (Le poussier est un ensemble de fines particules de poussières de carbone hautement inflammable) a dévasté 110 kilomètres de galeries dans les fosses numéros 2 à Billy-Montigny, 3 à Méricourt et 4 - 11 à Sallaumines. Le choc fut tel que les cages ne pouvaient plus circuler dans le puits de la fosse numéro 3 et que des débris et des chevaux ont été projetés à une hauteur de dix mètres sur le carreau de la fosse.

Annee 1906 4 bis

Trois jours après l'explosion, les recherches pour retrouver les survivants sont abandonnées et une partie de la mine est condamnée, pour étouffer l'incendie et préserver le gisement. Cette gestion de la crise par la compagnie minière a été particulièrement mal vécue par les mineurs et leurs familles. Le 30 mars, soit vingt jours après l'explosion, treize rescapés réussissent à retrouver le puits par leurs propres moyens après avoir erré dans le noir total sur des kilomètres; un quatorzième est retrouvé quatre jours plus tard.

Annee 1906 6

La catastrophe a provoqué une crise politique et un mouvement social qui a débouché sur l'instauration du repos hebdomadaire.

Comme si cette catastrophe ne suffisait  pas, il y eut une tempête de neige à Courrières ainsi que des violentes tempêtes qui se déchaînèrent le jour suivant en Bretagne, dans les Côtes d’Armor et sur toutes les Côtes de la Manche.

A partir du 19 mars, le froid envahit de nouveau toute la France. Le 21 mars, symbolisant l’arrivée du printemps, des averses de neige sont fréquentes un peu partout et  quelques jours plus tard, les 24 et 25 mars, des gelées tardives causent d’important dégâts près de la méditerranée. La température chute à moins 5 degrés à Nice. Cette vague de froid va durer 2 ou 3 semaines puisqu’elle s’achève début avril 1906.

Le mois de mai n’apporte pas de répit puisque de violents orages éclatent dans les Ardennes. Entre le 25 et le 31 mai, une vague de chaleur précoce s’installe et la ville de Lyon affiche 34 degrés, ce qui est exceptionnellement chaud pour une fin mai.

En général ces excès de chaleur sont suivis d’une sécheresse, où le manque d’eau se fait cruellement ressentir aussi bien pour les humains que pour les animaux et pour les cultures.

Du fait de la sécheresse un très violent orage accompagné d’une tornade, dévasta l’église du village de Javaugue près de Brioude, à cette période.

Annee 1906 2

Puis comme pour sévir encore plus, le 1er juillet subit des gelées se produisant sur tout le nord-ouest de la France, ce qui provoqua de graves dommages dans les plantations de pommes de terre, haricots, et sarrasin.

De quoi ruiner un paysan !

Le 23 juillet de très violents orages suivies de pluies torrentielles et d’inondations dévastent certaines régions telles que la Beauce, la région parisienne, l’Eure et Loire, et la Savoie entre autres.

Annee 1906 14 bis

Août et septembre ne seront pas des mois plus favorables puisque la grande sècheresse revient, notamment sur la moitié sud, la chaleur monte en puissance, atteignant 37 degrés à Lyon et 39 degrés à Bordeaux.

Annee 1906 15

Octobre se poursuivra en chaleur puisque les températures relevées le 5 octobre, sont partout comprises entre 25 et 30 degrés.

Fin octobre voit revenir  les pluies diluvienne et les tempêtes avec son lot de catastrophes, inondations dans le midi, violente tempête et véritable ras de marée sur la Côte d’Azur, à Nice sur la Promenades des anglais ou à Saint Raphaël par exemple.

Annee 1906 1

Novembre embraye à son tour avec une violente tempête dans le Nord-ouest.

Lorsque Décembre revient, il apporte neige et vague de froid dans ses bagages. Une tourmente de neige accompagnée d’orage détruit plusieurs maisons dans le Roussillon et tue deux personnes. Du 25 au 31 décembre, en pleine période de la Nativité, une vague de froid déferle sur le pays, suivie d’une violente tempête de neige qui paralyse la moitié nord du pays.

Il tombe 12 cm de neige en 3 heures à Paris, et la température chute en degrés négatifs un peu partout. Cela va de moins 13 degrés à Clermont Ferrand, à moins 18 degrés à Besançon et même moins 25 degrés à Gap.

Un temps à ne pas mettre un chien dehors !

Une année assez terrible où les gens imprégnés tant par leur foi religieuse que par un brin de superstition, ont dû maudire les élus qui ont spolié les biens de l’Eglise. Les gens d’alors ne pensaient pas comme nous car ils n’avaient pas été nourris au sein de l’école laïque et républicaine comme la plupart des citoyens actuels.

Pourquoi avoir choisi cette année pour cet article précisément ?

En fait c’est cette année là que se sont mariés 3 couples sur 4 de mes arrière-grands-parents, le 4ème couple s’’étant marié en janvier 1891 soit 15 ans plus tôt.

C’est la raison pour laquelle j’ai voulu savoir quel temps il faisait en 1906, en mars, mai et juin et j’ai entrepris des recherches qui m’ont conduit sur un site relevant la météo depuis 1850

Source : https://www.meteo-paris.com/chronique

J’avais besoin de connaître ces renseignements pour les imaginer le jour de leurs noces et je pense qu’au vu de ce que j’ai relaté ci-dessus, cette période n’a pas du être simple pour eux.

Premier couple : arrière-grands-parents paternels

Pierre Marie et Francine se marient le 14 mars 1906. Il a 37 ans, elle en a 22. C’est un travailleur acharné, qui possède sa maison et qui acquiert des terres grâce au fruit de son travail. Elle est courageuse et travailleuse. En personnes prévoyantes, ils ont établi un contrat de mariage préalablement aux noces. C’était une démarche notariée courante chez les paysans, propriétaires de leurs terres et de leurs fermes. Ils auront au moins 7 enfants dont mon grand-père paternel. C’est la seule arrière-grand-mère que j’ai connu et je me souviens d’une grosse dame, austère et vêtue de noire. Était -elle jolie lorsqu’elle était jeune ? Je n’ai jamais vu de photos la représentant dans sa jeunesse mais je l’imagine vive et enjouée, car ses fils étaient de bons vivants et je pense qu’ils tenaient cette ronde bonhomie de leur mère. En ce mois de mars, il pleut, il neige, il vente, le froid glace le pays et les noces ont dû être plutôt frigorifiques. Pierre Marie était à la fois forgeur et agriculteur, et en tant que tel, il devait être soucieux concernant ses cultures et la récolte à venir plus tard. Cet homme là a bossé dur toute sa vie. Il était petit et maigrichon mais il devait être assez autoritaire car il gérait sa maison comme un véritable patriarche. C’était une question de génération car je pense que les autres arrière-grands-pères étaient formatés dans la même vision du patriarcat familial.

Carte postale ancienne mariage2 image ancienne 1

Deuxième couple : arrière-grands-parents paternels

 Jean Pierre et Perrine, quant à eux se marient le 12 mai 1906. La météo est toujours instable oscillant entre le froid, la pluie et les orages. Cela n’empêche pas nos deux tourtereaux de vivre intensément le sacrement de leur mariage, après avoir préalablement établi leur contrat de mariage par devant notaire. Par une correspondance retrouvée, je sais qu’ils étaient très attachés l’un à l’autre même après plusieurs années de mariage. J’ai deux photos les représentant jeunes, même si pour nous, ils paraissent plus âgés que les générations actuelles au même âge. Jean Pierre parait autoritaire et Perrine incarne la douceur et la tendresse. Ils ont tous les deux le même âge, 27 ans en 1906 et sont instruits et cultivés ayant obtenu brillamment le certificat d’étude en 1893. Tous les deux sont des chrétiens catholiques pratiquants. Jean Pierre est régisseur dans le château d’un village voisin. Il est travailleur, et possède le sens du devoir, de l’honneur et du sacrifice. Il fera partie des « poilus » qui se sont battus dans les tranchées pendant la première guerre mondiale. Son niveau d’éducation (4 sur sa fiche militaire) lui  a permis d’obtenir ses galons de sergent. Il se battra au Chemin des Dames, et reviendra du Front, lors de l’Armistice, médaillé de la Croix de guerre. Ils auront trois filles dont ma pétillante grand-mère paternelle. En souvenir du jour de leur mariage, je possède un service à café en porcelaine et chaque fois que je le regarde, je ressens une émotion particulière, qui traverse le temps. J’avoue avoir une certaine tendresse pour cette arrière-grand-mère que je n’ai jamais connu, puisqu’elle est décédée pendant la seconde guerre mondiale. Elle était sagittaire comme moi et parfois, j’ose imaginer qu’elle avait du caractère et de la finesse, et que pour arriver à ses fins, elle savait faire usage de diplomatie pour contourner le problème et trouver une solution. Les femmes n’avaient pas d’autres opportunités que d’être des stratèges dans leur foyer pour gérer et accepter l’autoritarisme conjugal du patriarcat tout puissant, notamment dans les campagnes.

Carte postale ancienne mariage mariage578

Troisième couple : arrière-grands-parents maternels

Jean Pierre dit Joanny et Antoinette, se marient le 22 juin 1906. C’est l’été et souvent autrefois, les gens de la terre ne se mariaient pas en été car il y avait le ramassage des fruits, les foins à faucher pour en faire des bottes rangées dans la grange pour nourrir les vaches, chèvres, brebis, ânes, chevaux, pendant l’hiver. En juin 1906, il y a une sècheresse exceptionnelle et pas de pluie pour arroser les cultures. Qu’en était-il pour Joanny, agriculteur de son métier ? Je n’ai pas la réponse. Quoiqu’il en soit, Joanny épouse Antoinette jolie jeune fille aux yeux clairs, seconde de la fratrie mais fille ainée des 13 enfants, ce qui lui a sans doute valu d’être mise à contribution pour participer tant au ménage, qu’à l’éducation de ses frères et sœurs plus jeunes, afin de soulager sa mère, sans doute débordée par cette famille nombreuse, XXL dirait-on de nos jours. En 1906 Joanny a 28 ans et Antoinette a 27 ans. Comme mes autres arrière-grands-parents, les deux fiancés prennent la précaution de signer un contrat de mariage par-devant notaire. J’ai une photo de Joanny jeune, c’était un beau jeune homme. Tout comme Jean Pierre, il était travailleur et a servi son pays avec honneur et loyauté. Il est revenu des tranchées avec une main mutilée, ce qui lui a valu la reconnaissance de son pays. Joanny et Antoinette n’auront qu’une fille, ma grand-mère maternelle et je ne peux m’empêcher de penser qu’ Antoinette qui avait du s’occuper de ses 12 frères et sœurs, ne voulait pas de famille nombreuse. Ce n’est qu’une supposition et je ne saurai jamais la vérité, mais psychologiquement, mon hypothèse tient la route.

Carte postale ancienne mariage3 image ancienne 1

Cette année 1906 que je rattache à mes arrière-grands-parents fut riche en évènements divers, lesquels ont dû alimenter les discussions des hommes aux bistrots ou le soir au coin du feu .

Liste d’Événements sélectionnés parmi tous ceux recensés pour l'année 1906 (source Wikipédia)

2 janvier : le gouvernement précise les conditions de l’inventaire des biens du clergé. Une circulaire destinée aux fonctionnaires des Domaines qui prescrit l'ouverture des tabernacles provoque de vives protestations lors de sa parution dans la presse catholique le 11 janvier.

Annee 1906

17 janvier : Armand Fallières est élu président de la République.

L'inventaire de l'église Notre-Dame de Besançon, le 14 février 1906.

11 février : l'encyclique "Vehementer nos" promulguée par le pape Pie X condamne la loi de séparation des Églises et de l'État. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce terme, "Vehementer nos" est une lettre encyclique écrite par le pape Pie X et publiée le 11 février 1906. Elle condamne énergiquement la loi de séparation des Églises et de l'État française du 9 décembre 1905. Selon le pape, la loi nie l'ordre surnaturel et abroge unilatéralement le Concordat.Le pape proteste contre les nouvelles spoliations contenues dans la loi .

26 mars : lettre ouverte des « cardinaux verts », manifeste adressé aux évêques pour les inciter à accepter le statut des associations cultuelles prévu par la loi de 1905.

17 avril : signature de l’emprunt russe, un emprunt d’État de 2,55 milliards levé à la bourse de Paris.

19 avril : mort de Pierre Curie renversé accidentellement par une voiture à cheval.

Annee 1906 mort pierre curie

1er mai : grève générale pour réclamer la journée de huit heures.

Annee 1906 4

6 et 20 mai : succès des gauches aux législatives.(Cela a dû en faire fulminer pas mal, je suppose, dans une France rurale fortement influencée par le clergé et le rituel catholique qui rythmait leur vie quotidienne).

12 juillet : la Cour de cassation casse le verdict de Rennes, Dreyfus est enfin réhabilité, et réintégré dans l'armée.

Annee 1906 rehabilitation dreyfus

13 juillet : adoption des lois sur le repos hebdomadaire obligatoire et sur la fermeture des commerces le dimanche.

10 août : encyclique Gravissimo Officii Munere promulguée par le pape Pie X sur les associations cultuelles dont la création est prévue par la loi de séparation des Églises et de l'État de 1905, « pour subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public d'un culte ».

30 septembre : première coupe aéronautique Gordon Bennett.

8-14 octobre : congrès de la CGT à Amiens11. La Charte d'Amiens, qui proclame l’indépendance du syndicat CGT par rapport à tout parti politique et préconise la grève générale est adoptée le 13 octobre.

5 novembre : Marie Curie devient la première femme à enseigner à la Sorbonne pour la chaire de physique.

Annee 1906 marie curie

Il ne faut pas oublier l’exposition coloniale qui a eu lieu à Marseille mais je ne m’étendrai pas sur le sujet puisque désormais « woke culture » et « cancel culture » remettent en question l’historicité d’une nation.

Annee 1906 9

Tout cela se passait en 1906, voila déjà 116 ans.

Comme le temps passe !

Il me faut maintenant revenir en 2022, et quitter mes bisaïeux en même temps que l’année 1906.

J’écrirai peut-être un jour sur chacun d’eux si je retrouve la créativité en même temps que l’envie d’écrire.

-----------------

Tous droits réservés le 8 janvier 2022

Viviane Brosse alias Sherry-Yanne

Copyright N000067596

Publié sur mon site personnel Sherry-Yanne le même jour.

Photos d'illustration trouvées sur internet sans mention de droits

Annee 1906 11

Date de dernière mise à jour : 11 jan 2022

  • 11 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Dominique Lenglet

    1 Dominique Lenglet Le 09 jan 2022

    Quel bel article très bien documenté et agréable à lire
    Au plaisir de te retrouver parmi nous plus souvent.
    Viviane BARNET-BROSSE

    Viviane BARNET-BROSSE Le 09 jan 2022

    Merci beaucoup pour avoir lu et apprécié cet article. Je n'écris plus très souvent car j'ai perdu aussi bien l'inspiration, que la motivation, voire même la confiance. Lire des mots encourageants est bénéfique pour moi. Bon dimanche !
  • VERONIQUE ESPECHE

    2 VERONIQUE ESPECHE Le 10 jan 2022

    Quelle bonne idée de présenter ses ancêtre de cette façon ... Beaucoup de travail pour beaucoup de plaisir à la lectre
    Viviane BARNET-BROSSE

    Viviane BARNET-BROSSE Le 10 jan 2022

    Merci beaucoup pour votre appréciation ! j'ai eu envie d'intégrer cette page de vie de mes aïeux dans la grande page de vie de la France, en cette année 1906. Bon début de semaine à vous!

Ajouter un commentaire

Anti-spam